Parler en public sans stress avec Dale Carnegie

photo of man holding mic

On est pas égaux devant la prise de parole en public. Pour certains c’est facile. Pour d’autres un peu moins. 

Je fais partie de la seconde catégorie et je pense ne pas être la seule dans ce cas.

Mais heureusement, pour nous (ceux qui se taisent, les paniqués, les bloqués, les angoissés…) il y a “Comment parler en public” de Dale Carnegie. 

1 – Prendre la parole en public c’est pas évident…

En ce qui me concerne, parler en public m’a toujours paru un peu difficile. La plupart du temps, le manque de confiance ou la peur de ne pas  » être assez » me tiraillent. 

Alors, je me prépare (un peu, beaucoup, passionnément..) parce qu’on sait jamais!

Une fois parfaitement préparée, il peut encore m’arriver d’avoir d’interminables hésitations voire de gros blancs. 

2- Parler en public , ça s’apprend !

Heureusement, bien s’exprimer, être présent et captiver son auditoire, ça s’apprend. 

Depuis peu, je suis chargée de présenter le Service Juridique à tous les nouveaux venus dans l’entreprise (et Dieu sait combien ils sont nombreux! ). 

C’est stressant  mais j’y vais quand même avec la ferme intention de progresser dans ce domaine. 

S’améliorer en prise de parole en public permet de gagner en aisance dans tous les secteurs de la vie.

Alors, sessions après sessions, je m’exerce et je m’améliore. La lecture de ce livre m’aide beaucoup à poursuivre cet objectif. 

C’est donc la raison pour laquelle je souhaitais partager autour de ce livre, à la lumière de mon expérience personnelle. 

3 – L’enseignement de Dale Carnegie

Dale Carnegie nous a déjà aidé à créer des relations de qualité avec nos collègues grâce à son livre intitulé “Comment se faire des amis”. 

C’est un grand spécialiste de la communication qui a donné ses premiers cours de parole en public en 1912 à l’YMCA ( Association des jeunes chrétiens ) de New York. 

Son enseignement a fait le tour du monde et la valeur de ces conception est attestée par des millions de stagiaires venus de partout , des femmes, des hommes de tous milieux qui ont amélioré leur manière de s’exprimer et leur efficacité personnelle et professionnelle.

Savoir communiquer de manière adaptée est parfois complexe mais c’est une compétence clé qu’il faut développer. Elle permet d’être plus performant et juste dans sa vie personnelle et professionnelle. 

C’est par son libre arbitre et l’usage de la parole que l’Homme se différencie des autres êtres vivants. C’est finalement ce qui lui permet d’exprimer pleinement son individualité. 

4 – Les objectifs de ce livre

La plupart des personnes qui se sont rapprochées de Dale Carnegie se trouvent dans la même situation. 

Elle peut être résumée de la sorte : 

“Quand je suis appelé à me lever pour parler, je deviens si préoccupé que je ne peux ni penser clairement, ni me concentrer, ni me rappeler de ce que j’avais l’intention de dire. Je désire gagner de l’assurance, rester calme et pouvoir me lever pour prendre la parole sans perdre le fil de mes idées. Je veux pouvoir m’exprimer avec clarté et conviction devant un groupe d’hommes ou de femmes d’affaires ou en société”. 

C’est ce constat qui a permis à l’auteur de déterminer les principaux objectifs de son livre : 

  • Parler avec plus d’aisance et de confiance 
  • Communiquer plus professionnellement 
  • S’accomplir dans sa personnalité 

C’est tout à fait en accord avec la raison d’être de Juriste Junior tout ça! 

Pour commencer, Dale Carnegie nous délivre 4 conseils de base qu’il nous demande d’ appliquer pour atteindre des résultats rapides. Tu pourras les découvrir plus en détail dans cet article

Mais malheureusement, le trac peut tout gâcher!

Mais alors…

5 – Comment surpasser sa peur de parler en public ?

Lorsque nous parlons en public, nous faisons face à nos craintes.

C’est pour cela que nous pouvons parfois ressentir un peu de stress. 

Et c’est normal. 

Rassure toi, de très très nombreuses personnes ont le trac avant de prendre la parole. 

Dale Carnegie nous dit même que 80 % des étudiants inscrits à son cours d’éloquence en soufre. Ce chiffre est encore plus élevé chez les adultes.

Le trac est une réaction qui nous aide a traverser une situation inhabituelle.Le corps est toujours sensible aux stimulations extérieures et se prépare à l’action. 

Avec une dose de stress raisonnable, on pense plus vite et mieux! 

C’est pourquoi l’auteur nous donne aussi quelques conseils pour surmonter un état de stress intense. 

🪷 Mène d’abord une réflexion sur ta peur de parler en public

Suite à plusieurs études réalisées sur des conférenciers professionnels, il a été démontré que 80 % d’entre eux ressentent du stress pendant les trois premières phrases. 

Les causes principales de la peur de parler en public sont les suivantes : 

  • Le manque d’habitude et la peur de l’inconnu
  • Parler en public est une situation étrange et difficile 

🪷 Le plus important , c’est de passer à l’action !

J’aurais aimé que Dale nous révèle l’existence d’une pilule miracle pour lutter contre le stress… malheureusement et selon lui, il n’y a qu’un seul moyen : Passer à l’action et accumuler les succès! 

Bon, pour le coup c’est un peu léger, mais je vais t’aider!

En ce qui me concerne j’utilise ces deux techniques pour m’aider à passer à l’action : 

La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est une pratique respiratoire qui permet d’agir sur la partie du cerveau qui contrôle et régule le stress.  Cette technique permet de maximiser la concentration et d’améliorer ainsi considérablement la qualité du travail fourni au quotidien. 

Elle a de nombreux bienfaits prouvés scientifiquement et il est très simple de l’appliquer. 

Si tu souhaites en savoir plus sur cette technique, tu peux consulter cet article qui en parle plus en détail!  

Se détacher du regard des autres avec la phrase : “de toute façon, qui en aura encore quelque chose à faire dans 5 ans?” 

De manière générale, l’humain est beaucoup plus centré sur sa situation personnelle que sur la votre. 

Il est plus souvent préoccupé par ses soucis familiaux ou le repas qui approche, plus que par votre intervention et vos ratés éventuels. 

Généralement, on se rend vite compte que dans 5 ans , tout le monde aura oublié cette intervention alors pourquoi en faire tout un plat? 

Si comme moi il t’arrive de trébucher, ne désespère pas, persévère! 

Après avoir mené une réflexion sur notre peur de parler en public, l’auteur insiste sur la nécessité de bien se préparer en amont de notre intervention. 

🪷 Mais prépare bien ton intervention !

Seul un orateur qui s’est préparé peut avoir une belle confiance en lui-même. 

ça tombe bien car la préparation, c’est ma spécialité! 

Je me prépare un peu beaucoup passionnément, mais cela n’est pas forcément synonyme de réussite! 

J’ai appris en lisant ce livre que ce n’était effectivement pas quelque chose de positif. 

J’ai découvert que de grands hommes étaient tombés bien avant moi dans ce piège :  Winston Churchill, par exemple, apprenait ses discours par cœur. Un jour, alors qu’il allait prononcer une allocution devant le Parlement britannique, il il s’arrêta d’un coup et a perdu le fil. 

Voila. Le trou de mémoire ultime. 

Morale de l’histoire : Apprendre par cœur c’est perdre du temps et de l’énergie. Cela peut être rassurant de prime abord mais cela peut aussi être le moyen le plus efficace de courir à l’échec. 

Comment bien se préparer ? 

  • Partir d’un événement passé 
  • Rassembler ses idées à l’avance 

 Il est nécessaire de penser son sujet jusqu’à ce qu’il soit mûr,  et d’en extraire les grands axes. Ce sont eux, qui vont constituer la colonne vertébrale de votre intervention. Cette étape peut être grandement facilité par la réalisation d’une carte mentale ( ou Mindmap). 

  • Parler du sujet à nos amis. 

Cela pourra permettre d’avoir une première réaction face au sujet et a notre enthousiasme mais aussi prendre du recul et voir ce qui manque, de nouveaux arguments et la forme la meilleure pour faire passer le message. 

🪷Reste positif , tu vas réussir car ton sujet est bon !

Pour réussir son intervention, il faut d’abord se convaincre que ton sujet est le meilleur. Tu ne pourras bien t’exprimer que si tu sais combien ton sujet est important et profitable aux autres.  

Évite  toute réflexion négative qui pourrait venir te troubler au cours de ton intervention.

Ne pense pas aux blancs, aux erreurs de grammaire ( surtout en anglais). Ce sont des pensées qui vont te faire perdre le fil et perdre confiance. 

En gros, on va tout droit et on avance! 

Si des orateurs passent avant toi , écoute-les, le plus attentivement possible. Sois un auditeur attentif pour détourner ton attention du trac! 

Garde à l’esprit que nul n’est plus qualifié que toi pour parler de ce sujet. Tu as acquis l’expérience et les connaissances  nécessaires pour le faire. Tout va bien se passer.

🪷Pense à ta posture pour faire la diff’ !

L’attitude c’est la base de tout ! 

  • Veille à te redresser 
  • Parle et agis comme si l’enthousiasme était revenu
  • Fais semblant d’être confiant 

Pour devenir confiant il faut agir comme si nous l’étions. En réglant l’action qui est sous le contrôle de la volonté nous pouvons contrôler indirectement les sentiments qui lui échappent.  L’action et la pensée se produisent simultanément. 

La technique bonus de Dale pour être au top de la confiance :  Imaginer que les auditeurs sont là pour te demander de leur faire un crédit. 

C’est d’une efficacité redoutable! 

***

Avec ces conseils concrets pour lutter contre le trac et les principes de base de la parole en public, tu es maintenant paré(e) pour réussir tes interventions! 

Il ne te reste plus qu’à pratiquer, pratiquer et pratiquer encore! 

Laisser un commentaire