Mindmapping : Donnez un coup de pep’s à vos réunions !

 » Quand j’utilise le Mindmapping (…) les idées me viennent comme des graines qui fleurissent… »

Tony Buzan

Dans l’article Amorcer un changement avec les 7 habitudes de Stephen R. Covey, j’ai déjà abordé ce qui, je pense, a fait ma réussite lors de ma dernière année de fac : le tandem de révision et surtout la réalisation de fiches sous forme de schémas.

Comme beaucoup, j’ai été une inconditionnelle des fiches bristol et des surligneurs, armes de choix de nombreux étudiants en droit. Un jour, j’en ai eu marre de recopier mon cours parfois mots pour mots. Je me suis installée dans une sorte de lassitude et cette démarche de « fichage compulsif » à progressivement perdu tout son sens.

Au fil du temps, j’ai réalisé que cette technique manquait vraiment d’efficacité : réaliser une fiche de ce type est un travail long et fastidieux. On recopie le cours, on note ce qui nous parait important sans réelle stratégie.

On retient des choses certes, mais on doit très souvent revenir dessus et les informations essentielles sont parfois noyées…au final, on s’y perd ! Avec le recul, le ratio temps passé/efficacité n’est pas du tout au rendez-vous !

Il s’agissait généralement d’une idée ou d’un concept inscrit(e) au centre d’une feuille A4, prise dans le sens de la largeur. De cette notion découlait des branches intégrant de nouveaux concepts en lien avec l’idée principale.

Les définitions étaient bien mises en évidence grâce à une présentation colorée. Je me rappelle avoir pris beaucoup plus de plaisir à travailler sur ces nouvelles fiches. Je pense que cette nouvelle manière d’aborder les choses a largement contribué à mon succès.

Quelques années plus tard, j’ai découvert la lecture rapide et l’existence d’outils/techniques de synthétisation et de pensée visuelle comme le webbing, le Mindmapping mais aussi le Sketchnoting.

D’ailleurs , ma soif de découvertes et mon envie d’apprendre m’ont portées jusqu’au Legal Design ( une alliance de choc entre le Droit et le Design pour rendre la matière juridique plus accessible). Si cela vous intéresse, je vous parle dans cet article, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil!

Depuis, je m’intéresse à ces disciplines avec la volonté d’acquérir à terme, une vraie maîtrise de celles ci. Je ne suis donc pas (encore) experte de ces techniques mais j’aimerais dès à présent et à mon échelle, les partager au plus grand nombre.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler un outil dont l’efficacité n’est plus à démontrer et qui peut vraiment redonner un coup de boost à votre vie professionnelle : le Mindmapping ( aussi appelées cartes heuristiques ou cartes mentales ).

***

Mon objectif à travers cet article n’est pas de partager une expertise mais plutôt de mettre un coup de projecteur et susciter la curiosité sur des technique alternatives de prise de notes ou de mémorisation qui peuvent être très utiles dans notre vie personnelle mais aussi en entreprise.

Une Mind map c’est quoi?

Une Mind Map est un outil mental, visuel et graphique qui peut s’appliquer à toutes les fonctions cognitives , en particulier la mémoire , la créativité, l’apprentissage et toutes les formes de pensées.

C’est en quelque sorte (comme le dit si bien Tony B.,) le « couteau suisse du cerveau »

Bon, si c’est pas très clair pour toi, regarde plutôt cette illustration :

Mind map – Dessine moi l’intelligence – Tony et Barry Buzan – p. 93

Une Mind map, également appelée carte heuristique ou carte mentale est une représentation graphique de la pensée rayonnante.

Comme tu peux le voir dans cet exemple, une carte mentale est généralement étendue.

Il faut savoir que notre cerveau fonctionne par associations, il rayonne.

C’est de cette manière qu’il va produire des idées !

C’est une machine à associer. Une carte heuristique s’inspire des processus internes qui se jouent dans notre cerveau.

Quand on y pense, nous sommes entourés de Mind Maps 😅

Mindmapping et pensée rayonnante

Tu connais Tony Buzan ?

Voici Tony Buzan ( notez cette classe !) , c’est l’inventeur du Mindmapping tel qu’on le connait aujourd’hui. Si vous voulez mon avis, il n’a fait que conceptualiser ce qu’avait déjà commencé à faire, à son époque, Léonard de Vinci ( mais chut!).

Dans son livre  » Mind map – Dessine-moi l’intelligence » publié aux Editions Eyrolles, Tony Buzan nous plonge au cœur des origines du Mindmapping en nous partageant un événement particulièrement marquant de son existence :

« Je suis étudiant en deuxième année lorsque je demande à la bibliothécaire de mon université dans quel rayon je pourrais trouver un livre sur le cerveau et les manières de l’utiliser. Elle me dirige aussitôt vers les ouvrages de médecine. Je réplique que je ne souhaite pas procéder à une opération chirurgicale, mais simplement apprendre à me servir de mon cerveau. Poliment, elle m’informe qu’il n’en existe aucun. Je reste bouche bée!

En quittant la bibliothèque, je réalise que l’absence de livres sur le sujet est une bénédiction. Si les livres dont j’ai besoin n’existent pas, cela veut dire que j’ai découvert un territoire vierge d’une ampleur étonnante. »

C’est la que tout à commencé.

Il entreprend alors d’ étudier de nombreuses matières qui pourraient lui permettre d’avancer dans ses recherches comme la psychologie, la pensée créative, la neuropsychologie, la mémoire ou encore les moyens mnémotechniques.

Il découvre finalement que le cerveau humain est plus efficace et productif quand on permet à ses diverses composantes physiques et intellectuelles de travailler en harmonie les unes avec les autres au lieu de les séparer.

En parallèle de ses découvertes et ses recherches il aide des élèves qualifiés de « cas désespérés » atteint de dyslexie ou d’un trouble de l’attention.

C’est un succès!

Pourquoi Mindmapper?

Le mindmapping est un outil très efficace pour :

  • Organiser une quantité croissante d’infos et clarifier ses idées sur des sujets complexes
  • Générer plus d’idées et faire preuve de créativité
  • Faire des liens entre les différentes idées que l’on peut avoir
  • Avoir une vision d’ensemble sur un sujet mais aussi une connaissance détaillée de celui ci
  • Améliorer sa prise de décision
  • Améliorer sa mémorisation

Le Mindmapping, une alternative à la prise de note classique

Une Mind Map est un outil visuel qui permet de prendre des notes de manière différente.

Prendre des notes de manière classique, linéaire on le fait tous. Mais finalement, est ce que cela ne serait pas un peu pénible? Dans ces moments la, on est passif et c’est frustrant.

… Pas de temps de changer de stylo ou de mettre son cours en page direct, il va trop vite ce prof de toute façon! …

Le soir, on se retrouve la plupart du temps avec des pavés monotones à déchiffrer, c’est pas top!

En effet, plusieurs études scientifiques montrent aujourd’hui que cette manière de faire est loin d’être efficace.

Lorsqu’on prend des notes de manière classique :

  • Notre concentration diminue
  • On progresse lentement
  • On s’ennuie
  • Notre confiance en prend un coup par la même occasion…

Tu l’auras compris, c’est pas la bon plan!

Avec le Mindmapping par contre :

  • C’est plus visuel et rythmé
  • Il y a des couleurs, des images,du relief …

On prend du plaisir a réaliser les cartes mentales et on a envie d’y revenir par la suite!

Pour réaliser une carte mentale , on va devoir structurer l’information dans l’espace.

On va devoir capter les mots clés pour les restituer sur notre feuille.

Tout ce travail est très utile pour retenir l’information. En plus, on va pouvoir repasser plusieurs fois sur celle ci en faisant des liens avec d’autres . Il sera aussi très facile d’ajouter des informations en cas d’oubli ce qui est plus difficile à faire dans des notes linéaires.

Les principales règles du MIndmapping

Les recherches démontrent que l’être humain, durant le processus d’apprentissage, retient essentiellement les éléments qui :

  • ont été acquis au début de la période d’apprentissage ( effet de primauté)
  • proviennent de la fin de la période d’apprentissage ( effet de récence)
  • sont associés à d’autres éléments ou schémas déjà stockés ou liés à d’autres aspects du thèmes étudié
  • sont mis en valeur pour leur caractère remarquable ou unique
  • attirent fortement l’un des 5 sens
  • présentent un intérêt spécifique pour la personne

Au début des années 60, lorsque Tony était en train d’enseigner ces éléments dans de nombreuses universités, il se rend compte que ses propres notes ne cadrent pas du tout avec ce qu’il enseigne.

Il théorise alors les règles du mindmapping.

Il y a en effet plusieurs règles à respecter pour réussir la PARFAITE carte heuristique.

Voici les principales :

  • Commencer par une image centrale
  • Ajouter des branches de premier niveau pour les idées les plus importantes
  • Ajouter ensuite des ramifications de second niveau moins épaisses que les précédentes ( et ainsi de suite)
  • Indiquer un mot par branche seulement!
  • Tous les mots ( non abrégés) doivent être bien lisibles sans devoir retourner la feuille dans tous les sens! Ils doivent être proportionnés à leurs branches respectives
  • Ajouter les pictogrammes pour créer du lien entre les idées

Dans une Mind Map, les branches les plus importantes se divisent en ramifications de taille inférieure en se dirigeant vers la périphérie. Cette manière de faire incite le cerveau à trouver de nouvelles idées.

Toutes les idées de la carte heuristique sont reliées les unes aux autres, cela stimule notre cerveau qui devient plus créatif par le biais de l’association.

Lorsque vous cherchez des idées dans le cadre d’un nouveau projet par exemple, vous pouvez tout à faire laisser des branches vierges sur votre carte. Le cerveau mettra naturellement tout en oeuvre pour les combler.

Cela stimulera considérablement votre créativité! 🎨

Comment utiliser le Mind Mapping en entreprise ?

Pensez y pour dynamiser :

🧐 notes en réunion

🧐 Vos présentations

🧐 Votre agenda hebdomadaire

🧐 Votre To Do list quotidienne

Si ce sujet vous intéresse je vous invite à consulter l’ouvrage de Tony et Barry Buzan intitulé « Mind Map, dessine moi l’intelligence » publié aux Editions Eyrolles qui a servi de base à la rédaction de cet article.

Il est très complet et propose de nombreux exemples de cartes heuristiques ainsi que des exercices d’application pour vous aider à mettre en pratique cette technique .

***

Je suis pleinement convaincue de l’efficacité de cette technique. Cela dit, elle reste assez rigide et ne peut pas forcément convenir à tous.

Il y a aussi d’autres moyens de prendre des notes au quotidien. L’une d’entre elles est le Sketchnoting, une technique de prise de note en temps réel qui commence à prendre de l’ampleur.

C’est cette technique que j’ai choisi d’approfondir et nous en parlerons très certainement dans de prochains articles !

***

Alors, as-tu réussi a intégrer le Mindmapping à ton quotidien?

Laisser un commentaire