Amorcer un changement avec les 7 habitudes de Stephen R. Covey

« Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. L’excellence n’est alors plus un acte mais une habitude »

-Aristote –

Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir un nouveau livre de ma bibliothèque. Ce n’est pas un ouvrage doit prendre la poussière sur les rayonnages, puisqu’il a carrément vocation à transformer des vies! Son auteur nous invite à le considérer comme un outil auquel se référer régulièrement au fil de notre avancée vers un changement profond et durable.

Les Sept Habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent a été publié pour la première fois en 1989 ( l’année de ma naissance c’est un signe!) . C’est un best seller international de développement personnel écrit par Stephen R. Covey, figure américaine en matière de management également diplômé de l’Université d’Harvard.

Dans ce livre, l’auteur énumère sept principes qui, s’ils se transforment en habitudes, pourront permettre d’ aider une personne à gérer efficacement son quotidien et ses projets dans tous les aspects de son existence notamment professionnel, personnel ou familial.

Convaincue que la lecture de ce livre pourra m’être bénéfique, j’aimerais en profiter pour partager les enseignements que je pourrais en tirer avec vous. C’est exactement ce que nous invite à faire l’auteur qui nous suggère de transmettre ce que l’on y apprend afin d’intérioriser au mieux les concepts évoqués et en tirer un maximum de bénéfices

La force de la transmission n’est plus à démontrer. J’ai eu moi même l’occasion de le vérifier à plusieurs reprises, plus particulièrement lors de ma dernière année d’études.

Elle a été pour moi une année test en matière de révisions : grâce au binôme de choc que nous avons formé avec une amie norvégienne de ma promotion et aux résumés sous forme de schémas colorés, j’ai décroché une mention très bien!

C’est donc la raison pour laquelle j’aimerais proposer un projet autour des 7 habitudes menant au succès, au fil de la lecture de ce livre.

Photo de The Lazy Artist Gallery sur Pexels.com

L’auteur nous rappelle en premier lieu que nous ne pouvons pas attendre un changement de la part de l’extérieur. Nous avons tous vu autour de nous, des individus affichant une réussite professionnelle importante tout en ayant totalement sacrifié leur vie privée. Une réussite extérieure n’est donc pas nécessairement synonyme d’un épanouissement intérieur. Ainsi, pour impulser un changement durable, il faut opérer un mouvement allant de l’intérieur vers l’extérieur de soi même.

L’auteur distingue ensuite entre l’éthique du caractère et l’éthique de la personnalité. Selon l’éthique de la personnalité il suffirait de développer ce qui constitue notre personnalité, adopter un certain nombre de techniques de communication et d’influence ou encore garder un esprit positif pour impulser un véritable changement. L’éthique du caractère quant à elle enseigne qu’il existe des principes de base pour une vie fructueuse et que le seul moyen d’atteindre la réussite est de connaitre et d’intégrer ces principes à notre caractère.

Pour l’auteur, modifier extérieurement un point de vue ou un comportement a une efficacité limitée si nous ne nous intéressons pas aux paradigmes qui conditionnent ces comportements. Pour trouver des solutions a nos problèmes il convient alors d’atteindre un nouveau niveau de pensée, plus profond. Il faut adopter de nouveaux paradigmes c’est à dire de nouvelles « cartes géographiques » qui vont modifier durablement nos comportements, impacter notre vision de la vie et modifier notre perspective sur les problèmes rencontrés au cours de notre existence.

Un paradigme peut être assimilé à une longue vue par laquelle nous voyons le monde . Prendre conscience de nos paradigmes personnels et chercher à les modifier est la clé d’un changement durable.

C’est pour nous aider à cela que l’auteur a mis en évidence les 7 habitudes développée dans ce roman. Elles sont issues des principes essentiels de la réussite et sont fondamentales selon le paradigme de l’éthique du caractère.

Quelles sont les 7 habitudes mises en évidence dans ce livre?

  1. Soyez proactifs
  2. Sachez dès maintenant ou vous voulez aller
  3. Donnez la priorité aux priorités
  4. Pensez gagnant/ gagnant
  5. Comprendre avant d’être compris
  6. Profitez de la synergie
  7. Aiguisez vos facultés

Les 7 habitudes : de la dépendance à l’interdépendance

Selon l’approche de Stephen R. Covey, les victoires intérieures précèdent donc les victoires publiques. Les trois premières habitudes font nous permettre d’atteindre la victoire intérieure. Les suivantes, numérotées de 4 à 6 , permettent d’atteindre la victoire extérieure. La dernière habitude pourra permettre un renouveau.

Notre caractère est fait d’habitudes, c’est à dire de différents points de rencontre entre la connaissance ( que faire et pourquoi), le savoir-faire (comment) et le désir (le vouloir faire). Les 7 habitudes offrent de manière progressive et mesurées une approche globale qui mène chacun a un développement individuel et social.

Elles conduisent petit à petit à passer efficacement de la dépendance à l’autre (le paradigme du vous) à l’interdépendance ( le paradigme du nous) en passant par l’indépendance (le paradigme du je) . On passe donc progressivement de la dépendance à l’autre, à la force d’agir indépendamment des circonstances et des gens pour arriver à la faculté joindre nos efforts à ceux des autres pour atteindre nos plus grands succès.

Nous développerons ces 7 habitudes dans de prochains articles!

3 commentaires sur « Amorcer un changement avec les 7 habitudes de Stephen R. Covey »

  1. Ce que je trouve intéressant, c’est qu’il a été publié avant la mode de développement personnel (et donc la compétition entre gourous pour développer LA meilleure méthode, etc.) et c’est sans doute très bête mais ça me donne déjà un bon a priori sur ce livre parce qu’il ne s’inscrit pas dans une course, dans une mode commerciale.

    Je trouve ça super intéressant et je découvre que quand même je suis pas si nulle que ça puisque j’en coche pas mal ! Sans doute pas la 7ème, puisqu’en ce moment, bien que j’aie un compte de l’Éducation nationale (j’ai fait des remplacements d’AED) qui me donnent accès à des formations je ne les fait pas… je ne suis pas dans le bon état d’esprit en ce moment, je voudrais juste passer mes journées à lire et écrire !

    J'aime

  2. Merci pour cet article sur un ouvrage que l’on devrait enseigner dans les universités !
    Stephen Covey met aussi l’accent sur un principe qui me semble fondamental dans la construction de soi, celui de faire la différence entre ce qui dépend de nous et peut être changé au travers de nos actions (l’intérieur de notre « cercle d’influence »), et le reste (l’extérieur de ce cercle d’influence).
    L’important est alors de reconnaitre les limites de ce cercle et de se focaliser sur l’intérieur, sous peine de s’épuiser en vaines tentatives pour changer ce qui ne dépend pas de nos actions. ..

    J'aime

Répondre à Enirtourenef Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s