Mille soleils splendides

Né en Afghanistan en 1965, fils d’un diplomate afghan et d’une prof de farsi réfugiés aux Etats-Unis en 1980, Khaled Hosseini est médecin mais également l’auteur de nombreux romans au succès planétaire.

Je souhaitais les lire depuis des années maintenant. C’était dans un coin de ma tête mais je n’avais jamais vraiment franchi le pas. Il y a quelques semaines, au détour des rayons de la bibliothèque municipale que je fréquente assidument, je suis tombée sur Mille soleils splendides, quasi neuf. C’était l’occasion rêvée, je l’ai emprunté sans imaginer un instant que cette lecture serait l’une des plus bouleversante de ma vie.

« Nul ne pourrait compter les lunes qui luisent sous le toits, ni les mille soleils splendides qui se cachent derrière ses murs… »

Ce sont la quelques vers du poète du persan Saib-e-Tabrizi que le père de Laila affectionnait tout particulièrement. Ces vers reflètent la force du peuple afghan marqué par la mort, le deuil et la douleur qui pourtant, trouve au fond de lui, le courage de traverser ces épreuves et de se relever, toujours. C’est aussi un hommage aux femmes, brutalisées, enfermées, humiliées elle restent dignes et ne rendent jamais les armes.

Déterminées, c’est l’espérance qui les tient debout , pour le meilleur et pour le pire.

Dans cette histoire on suit Myriam, une petite fille illégitime. Pour cette raison, elle vit isolée du reste de sa famille avec sa mère dans la campagne afghane. La vie qu’elles mènent toutes deux dans cet espace chichement meublé et sombre est difficile.

La petite fille aime profondément son père et est impatiente de le voir chaque semaine. Elle est heureuse de passer du temps avec lui. En plus, il lui amène des cadeaux et s’occupe bien d’elle.

Une à deux fois par semaine, Myriam reçoit également la visite du mollah Faizullah. Cet homme qu’on imagine d’une grande douceur lui apprend à lire et à réciter le Coran. Myriam à soif de connaissances, elle veut apprendre et aller à l’école. Elle en parle alors au mollah qui va plaider sa cause avec force auprès de sa mère , sans succès.

Devenue adolescente, elle part de chez elle pour rejoindre son père en ville convaincue qu’il l’accueillera avec joie. Elle reste dormir dehors dans l’attente que la porte de la riche propriété de son père s’ouvre enfin mais il n’en est rien. Lorsque Jamil, son père, apparait c’est pour la ramener auprès de sa mère.

Cette dernière est retrouvée sans vie. Elle n’a pas supporté la fuite de sa fille. A partir de cet instant tout se précipite, Myriam n’est pas à sa place dans sa nouvelle famille, celle de son père qui la rejette. Elle donne son accord pour un mariage arrangé par ses sœur. Elle part à Kaboul avec son mari. Il s’appelle Rachid, c’est un homme violent et taciturne.

Un jour, la jeune Laila dont la famille est profondément marquée par les conflits qui ravagent le pays, se retrouve sous son toit. Petit à petit, elles tissent des liens et une amitié très forte va naitre entre ces deux femmes. Avec cette amitié renaitra l’espoir!

A travers le Destin de Laila et Myriam, on (re)parcourt l’histoire meurtrie de l’Afghanistan des années 1960 à nos jours. Les personnages de ce roman sont complexes, réalistes et touchants. J’ai été impressionnée par la force de l’écriture de Khaled Hosseini qui nous offre avec Mille soleils splendides, un roman immersif et profondément bouleversant. Pour la première fois, un roman m’a arraché des larmes.

Très engagé , l’auteur termine son ouvrage par un magnifique postface à la situation dramatique des réfugiés afghans mais aussi de toutes les personne contraintes à l’exil à travers le monde.

Je vous conseille cette lecture qui a été un véritable coup de cœur! ❤

https://livre.fnac.com/a2516750/Khaled-Hosseini-Mille-soleils-splendides

Un commentaire sur « Mille soleils splendides »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s